Série "David borgne", 1983

Série " David borgne" (quand), 1983
Séquence d'oeuvres en trois parties, sépia sur papier, différentes dimensions

Dans ses œuvres, Ruth Baumgarte a constamment traité les actualités. Avec sa regard implacable, elle suit les changements décisifs dans les rapports entre l’individu et la société et dévoile dans son œuvre les abîmes des années 1970 et 1980. Les motifs métaphoriques prennent de plus en plus de place. Ses représentations s’éloignent des illustrations sobres et se rapprochent des compositions symbolistes et parfois surréalistes. Dorénavant, elle projette des séries de plusieurs tableaux qui tournent autour des formes de la mémoire collective.

Dans sa série de trois tableaux Einäugiger David (David borgne) de 1983, l’artiste se réfère probablement aux tensions croissantes entre Israéliens et Palestiniens au début des années 1980. Au centre d’un dessin sombre au sépia se trouve le portrait en buste du David éponyme, le premier roi le plus important de Judée et d’Israël. Nous voyons un homme âgé portant une kippa, une barbe et des papillotes dans l’attitude d’un Juif orthodoxe. La lumière tombe sur ses mains osseuses qu’il élève dans un geste d’interrogation. Or, à quoi s’adresse le Wann (Quand) fixé sur un papier sur le passe-partout ? Pas sur un événement passé : car le pylône à l’arrière-fond indique l’actualité de sa question. Les hommes semblent être à la recherche d’une patrie sûre, d’un domicile fixe dans des conditions modernes, comme le décrit la scène avec une maison et des lignes électriques derrière le David moderne. Avec les motifs de persécution et d’exil, Ruth Baumgarte aborde les sujets qui l’occuperont désormais intensément dans son Cycle Africain également.

Séquence d'oeuvres en trois parties - David borgne

Série " David borgne" (quand), 1983
Sépia sur papier, 63,5 x 45,5 cm
Série " David borgne" (l'endroit où), 1983
Sépia sur papier, 74,7 x 55,6 cm
Série " David borgne" (l'endroit où), 1983
Sépia sur papier, 66,5 x 47 cm