Garçon qui lit avec un singe (Dieter/Didi), 1947

Garçon qui lit avec un singe (Dieter/Didi), 1947
Aquarelle, gouache et crayon sur papier,
58 x 43,6 cm

En 1947, l’année de création de cette aquarelle, Ruth Baumgarte participe à la grande exposition collective consacrée à la création littéraire allemande [Deutsches Buchschaffen] à Bielefeld. En tant qu’artiste et illustratrice indépendante, elle va subvenir aux besoins de sa famille, dont fait également partie Dieter (appelé Didi), le garçon portraituré ici, fils adoptif de sa tante Anna-Maria Schubert, pendant les années qui suivent.

Le point central du portrait d’enfant est un petit garçon fluet, que l’artiste observe pendant la lecture. Ses jambes rapprochées servent d’appui au livre, tandis que son bras droit enlace affectueusement un singe, dont l’œil en bouton scintille de noir en notre direction. Les joues rouges du garçon trahissent qu’il est profondément plongé dans son propre monde. Les ombrages en rouge et vert confèrent à la scène une intensité animée et rendent également visibles la lecture concentrée et la réflexion de l’adolescent. Particulièrement, l’arrière-fond rendu cotonneux par le pinceau entoure le corps fluet comme une couverture chaude. Ainsi, l’artiste souligne habilement en même temps la fragilité et la vulnérabilité du garçon représenté.